Monday 22 Jul 2019

Comment combler le fossé multilingue dans la salle de classe ? L’approche EMILE, interdisciplinaire et plurilingue de l’Ecolint

Invités par le Conseil des affaires européennes et internationales du ministère grec de l’éducation, et accueillis par l’Association des professeurs d’anglais, Frédéric Taveau et Dunja Chamberlain, tous deux enseignants à l’École moyenne de La Grande Boissière, se sont rendus à Larissa, en Grèce, pour animer des ateliers pratiques sur « l’Enseignement d’une Matière Intégré à une Langue Étrangère (EMILE) – Une approche interdisciplinaire et plurilingue de l’enseignement pour l’apprentissage ». 

Experts dans ces domaines, notamment pour la tranche d’âge de l’école moyenne, Fred Taveau et Dunja Chamberlain ont bénéficié d’un financement du Conseil de l’Europe pour poursuivre leurs recherches. Dans les ateliers, les enseignants grecs ont découvert de nouvelles méthodes pédagogiques qu’ils pourront appliquer à leur contexte d’une population scolaire de plus en plus multilingue qui comporte souvent de nombreux enfants ne parlant pas le grec. Lors de la réunion à Graz du Centre européen pour les langues vivantes du Conseil de l’Europe, le duo de chercheurs a constaté que l’afflux de réfugiés, et la manière de traiter ce phénomène en classe, étaient au centre des préoccupations de la plupart des pays. 

L’approche plurilingue et interdisciplinaire de l’enseignement met l’accent sur le développement de connaissances spécifiques à une matière à tous les niveaux, afin que les élèves qui ne maîtrisent pas la première langue d’instruction puissent néanmoins maîtriser des stratégies leur permettant de communiquer efficacement et d’exprimer pleinement leurs capacités cognitives. Ainsi, l’Ecolint continue de promouvoir à travers l’Europe non seulement ses dernières innovations en matière de pédagogie, mais également sa mission humanitaire de connecter et de rassembler différentes cultures dans la salle de classe. 

Dans les ateliers à Larissa, les enseignants grecs ont été impressionnés à la fois par la théorie et les stratégies qui leur ont été présentées, tout comme par l’approche très pratique et pragmatique de Fred Taveau et Dunja Chamberlain. En effet, ces derniers estiment que même la pédagogie la plus moderne repose sur des bonnes pratiques d’enseignement en classe. 

L’accueil des deux enseignants de l’Ecolint par les organisateurs des ateliers, qui comprenait une intervention de la télévision grecque et d’hommes politiques locaux, a été remarquable. Le niveau d’organisation et de coordination, et le choix du magnifique de la Galerie d'art municipale du Musée G.I. Katsigra comme lieu, ont également contribué au succès de la formation de deux jours. 

Share this article