Inclusion, diversité, équité et antiracisme (I-DEA) à l'Ecolint


 

Notre vision

Accès rapide :

Nos facteurs clés de succès (FCS)
Nos priorités pour la première année (2020 - 2021)
Initiatives des élèves au premier semestre

Définitions et ressources pour l'I-DEA

Ce qui a commencé comme une conversation entre les membres de la communauté et l'administration au cours des années passées a pris au cours de l'année scolaire 2020-2021 la forme d'un engagement pluriannuel. Celui-ci rend l'ensemble de la Fondation responsable du fait que l'Inclusion par la Diversité, l'équité et l'antiracisme (I-DEA) soient pleinement intégrés à tous les aspects de l'Ecolint, et ce, à tout instant.

Veiller à ce que cela soit fait avec la plus grande exigence est une promesse que nous faisons à nos élèves, membres du personnel et familles, dans un effort de nous rapprocher les uns des autres et de nous rapprocher de notre mission: “Éduquer les élèves à être des citoyens du monde ayant la capacité et le courage de créer ensemble un lendemain juste et joyeux”.

Nous ne devons pas nous contenter d'être fiers des origines diverses et des 120 nationalités représentées sur nos trois campus par nos élèves, collaborateurs et familles. Pour incarner une véritable diversité, nous devons considérer celle-ci comme une reconnaissance et une approbation active de la différence. Pour garantir l'équité, nous devons reconnaître que certains membres de la communauté peuvent se sentir ou s’être sentis exclus. Pour promouvoir l'inclusion, nous devons créer un environnement dans lequel les membres de notre communauté se sentent tous accueillis, respectés, soutenus et appréciés afin d’y participer pleinement.

Nous nous engageons à favoriser un climat qui englobe toutes les différences et garantit le respect non seulement par les mots, mais également par les actes. Ce processus n'est possible qu’à travers un apprentissage mutuel. Depuis août 2020, nous nous sommes engagés en priorité à créer plus d'opportunités de dialogue, de réflexion, sur nous-mêmes et sur les autres. Ce n'est que par l'apprentissage continu que nous pouvons optimiser notre éducation, et offrir une culture consciemment inclusive à tous les membres de notre communauté. Par le dialogue et la formation, nous nous engageons à développer notre compréhension mutuelle, à communiquer de manière efficace dans le respect de l’autre et à créer assez d’espaces propices à l’apaisement.

Notre vision I-DEA nécessite une approche à la fois descendante et ascendante, avec des opportunités d'apprentissage à tous niveaux: personnel, interpersonnel, culturel et institutionnel. Dans un premier temps, nous avons eu connaissance d'éléments grâce à des membres de la communauté qui ont eu le courage de s'exprimer. Ce faisant, ils nous ont aidés à instaurer un principe de responsabilisation. Ce n'est qu'en augmentant notre prise de conscience, ainsi que nos compétences interpersonnelles et interculturelles, que nous pouvons nous considérer comme faisant partie d'une communauté qui s'efforce d'être réellement inclusive grâce à la diversité, l'équité et l’anti-racisme. Ce n'est que grâce à ces efforts que nous pourrons vraiment être à la hauteur de notre Charte qui exige que toutes nos activités aient pour fondement “les principes de l'égalité et de la solidarité entre les peuples et de l'égale valeur de chaque être humain sans distinction de nationalité, de race, de sexe, de langue ou de religion”.
 

Inclusion par la diversité, l’équité et l’antiracisme (I-DEA) : notre engagement

Dans le but de développer l'I-DEA à l’Ecolint, la Conférence des Directeurs et le Conseil de Fondation se sont engagés à respecter douze facteurs clés de succès (FCS) créés par VISIONS pour aider à rationaliser les efforts et les initiatives de la Fondation.

FCS# 1 - La Direction s'engage dans une initiative pluriannuelle

En commençant par le Conseil de Fondation de l’Ecolint en septembre 2020, puis par la Conférence des Directeurs en octobre 2020, la Direction de l'Ecolint s'est engagée à faire de l'I-DEA une priorité dans le fonctionnement de la Fondation au quotidien.

La priorité du comité du Conseil, composé de membres de toute notre communauté, sera de déterminer quel sera  le plan d'action par année scolaire.

FCS# 2 - Inclure toutes les formes d’oppression

L’Ecolint s'engage à lutter contre toutes les formes d'oppression.

En permettant à tous les membres de la communauté de déterminer quels “-ismes” sont prioritaires, nous avons adopté une approche qui place les efforts de lutte contre le racisme au premier plan pour cette première année d’ initiatives I-DEA. L'utilisation d'outils et de méthodes pour identifier le racisme au niveau systémique, interpersonnel, culturel et personnel a permis d'identifier et de comprendre d'autres formes d'oppression et de mesurer l’ampleur du travail qu’il reste encore à accomplir.

Nous insistons sur le fait qu'il n'y a pas de hiérarchie de l'oppression et que chaque effort fait partie d'une transformation plus large.

FCS# 3 - S'engager à adopter une approche conceptuelle unifiée

Cela se traduit par le choix d'une approche qui puisse être enseignée, apprise et qui développe les compétences de tous les membres de la communauté. En adoptant les facteurs clés de succès et les directives d’inclusion de VISIONS, de même qu’en établissant les nôtres, la communauté de l’Ecolint est de plus en plus exposée à un langage commun pour s'engager dans ces discussions afin d'être plus efficace pour aller de l'avant en tant que Fondation.

Un exemple de présentation récente utilisée pour définir l'I-DEA et établir des lignes directrices pour une communication efficace concernant les différences peut être consulté ici.

FCS# 4 - Planifier et rendre compte de l'action stratégique à chacun des quatre niveaux: personnel, interpersonnel, institutionnel et culturel

Les premiers mois de cette année scolaire ont nécessité une observation et une compréhension à la fois personnelle et culturelle. Réaliser que tout le monde dans la communauté Ecolint n'est pas au même endroit sur le parcours vers l’I-DEA, signifie qu'une grande partie des efforts de la première année ont été concentrés sur le fait de comprendre à quel endroit chaque individu se trouve sur ce parcours. 

Ensemble, nous avons et continuerons d'identifier les objectifs institutionnels, qui incluent, mais sans s'y limiter, un recrutement plus diversifié, une rétention du personnel accrue, une évaluation et un soutien pour tous les membres de la communauté.

FCS# 5 - Créer un comité en interne sur la diversité inclusive et publier le processus par lequel les membres sont choisis et comment il fonctionnera.

Bien que notre Fondation existe sur trois campus différents, chacun avec sa propre dynamique et ses méthodes de travail uniques, le but ultime est de réunir ces trois parties dans une approche plus globale. Pour cette raison, nous avons créé à la fois des comités I-DEA au niveau de chaque campus, et en parallèle un comité I-DEA à l'échelle de la Fondation pour rassembler tous les travaux spécifiques de chaque campus dans un même endroit.

Chaque campus a été soutenu dans la création d'un comité I-DEA, qui regroupe des représentants du personnel, des élèves et des parents de chaque école (Écoles de la petite enfance, du primaire, moyenne, et secondaire).

Des représentants de chaque comité I-DEA iront travailler au sein du comité de pilotage de la Fondation, qui est composé du Directeur général David Hawley, de la Conseillère en initiatives liées à l’Inclusion, la Diversité, l’Équité et l’Anti-racisme, Yasmine Sadri, du Responsable du groupe de travail du Conseil de Fondation sur l'I-DEA, René Bujard, d’autres membres du Conseil, et de la communauté au sens large.

FCS# 6 - Définir et allouer des ressources adéquates à l'initiative

En plus de financement accru, cet engagement nécessite une allocation de temps et d'énergie pour faire de la place pour ces initiatives dans la structure actuelle de chaque école et campus.

FCS# 7 - Le comité sur la diversité inclusive s'engage à devenir un laboratoire d'apprentissage

Les comités I-DEA au niveau du campus et de la Fondation ont une composition qui garantit un apprentissage continu entre tous les membres de la communauté.
Les membres des comités I-DEA du campus et leurs groupes de travail ont suivi une formation initiale de deux jours par VISIONS sur l'inclusion par la diversité, l'équité et l'antiracisme.

Les membres du comité de pilotage au niveau de la Fondation suivront une formation intensive VISIONS avant l'année scolaire 2021-2022. Cela permettra à ces membres de devenir des facilitateurs certifiés.

FCS# 8 - Identifier à la fois les objectifs personnels et les résultats institutionnels du comité sur la diversité inclusive

La première tâche du comité I-DEA de la Fondation et de ses membres est d'établir des résultats institutionnels qui peuvent être déclinés dans un plan d'action par année scolaire.

En parallèle, tous les membres des comités I-DEA du campus sont invités à partager leurs objectifs personnels et à définir comment les résultats institutionnels peuvent être soutenus au niveau de chaque campus. Ils feront ensuite la promotion de ces objectifs auprès de leurs groupes de travail respectifs (membres du personnel, élèves ou parents) et travailleront à leur réalisation.

FCS# 9 - S'engager à offrir une formation adéquate pour le comité sur la diversité inclusive et au niveau de la Direction

Voir ci-dessus pour la formation du comité sur la diversité inclusive.

La Conférence des Directeurs suivra une formation personnalisée par VISIONS à partir de mars 2021.

FCS# 10 - La Direction s'engage à apprendre et à montrer l'exemple d’un comportement culturellement compétent

La Conférence des Directeurs bénéficiera d'un accompagnement et d'une formation continus par des experts d'I-DEA pour soutenir cette initiative pluriannuelle. Ils seront tenus responsables de toujours promouvoir et montrer l'exemple de valeurs I-DEA au cœur de leur travail au quotidien et auprès de leurs équipes.

FCS#11 - Définir les compétences de développement de la performance en fonction des aptitudes démontrables sur quatre niveaux: personnel, interpersonnel, institutionnel et de groupe

Grâce à une approche claire et assimilable de ces initiatives, l'objectif est de ne laisser personne de côté et d'éduquer tous les membres de la communauté sur ce que signifie être activement inclusif, diversifié, équitable et anti-raciste.

FCS#12 - S'assurer que toutes les activités liées à cette initiative créent une expérience positive et respectueuse pour tous les participants.

Toutes les réunions et discussions de l'I-DEA seront précédées d'une explication des neuf lignes directrices de VISIONS pour un dialogue multiculturel efficace. Au fur et à mesure que le dialogue progressera, nous nous efforcerons de promouvoir une vision interculturelle et pluraliste qui mène à une réelle inclusion.

Retour en haut

 

 

Nos priorités pour la première année (2020-2021) d'I-DEA

Sur la base des facteurs clés de succès cités ci-dessus, nos priorités pour la première année peuvent être résumées ainsi:

Un engagement à organiser la formation et les apprentissages essentiels pour toute la communauté afin de disposer des bons outils nécessaires pour reconnaître et comprendre les situations d'oppression lorsqu'elles surviennent, et pour y faire face avec confiance, courage et intégrité.

  • Les membres du personnel, les élèves et les parents sur chaque campus ont suivi un programme de formation qui les initie à l'inclusion, à la diversité, à l'équité et à l'antiracisme et, surtout, à la mise en œuvre de ces concepts dans leur fonctionnement quotidien à l'école.

  • Les membres nommés de chaque campus suivront un programme intensif de formation sur quatre jours en tant qu'ambassadeur de l'I-DEA à l'échelle de la Fondation, garantissant que leurs groupes respectifs composés de membres du personnel, d’élèves et de parents bénéficient du soutien indispensable pour apprendre et échanger.

  • Les journées dédiées au développement professionnel, les assemblées, les événements à l'échelle de la Fondation consacrés à la promotion et à la compréhension des concepts d’I-DEA et des séries de conférences garantiront à tous les membres de la communauté un accès à ces opportunités d’apprentissages.

Fournir une orientation, un soutien et une rétention à l'échelle de la communauté en reconnaissant la variété des besoins parmi ses membres. Une façon de s'assurer que les voix sont entendues à tout moment est de créer une alliance sous la forme d'un comité I-DEA sur chaque campus, composé de membres du personnel, d’élèves et de parents. La création d'un comité parallèle à l'échelle de la Fondation supervisera le travail de chaque comité de campus, les soutiendra et fixera des objectifs institutionnels avec ses représentants, les membres du Conseil de Fondation, et d'autres parties prenantes de notre communauté.

Offrir un plus large éventail de possibilités aux élèves pour qu’ils puissent réfléchir à l'importance des concepts I-DEA. Cela inclut, mais sans s'y limiter, l'augmentation des occasions de célébrer la diversité qui existe au sein de la communauté scolaire en organisant des événements, en invitant des conférenciers et en proposant des récits qui garantissent activement l'inclusion, qui promeuvent la diversité, et qui favorisent l'équité tout en augmentant la représentation pour nos élèves. Les groupes d'élèves dédiés à l’anti-discrimination sont soutenus par la Direction sur chaque campus et ils sont représentés dans les comités d’I-DEA.

Créer des moments pour que toute la communauté réfléchisse aux déclarations écrites et aux promesses faites pour lutter contre l'oppression sous toutes ses formes.
Un exemple en est le Campus des Nations dans lequel des élèves ont lu à haute voix leur déclaration de lutte contre la discrimination rédigée par les élèves à destination tous les membres de la communauté à l'occasion de la Journée internationale des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination raciale. Le thème choisi cette année par l’ONU était “Les jeunes se lèvent contre le racisme”.

Accroître la diversité des membres du personnel en recrutant activement sur la base de compétences culturelles. Parmi les autres efforts, citons les bourses à destination des futurs enseignants issus de divers horizons et des partenariats avec des académies afin de recruter de manière plus diverse. 
 

Initiatives des élèves au premier semestre

Au cours des dernières années, les élèves, les parents et les membres du personnel de notre communauté ont identifié le manque d'inclusion réelle de certains groupes marginalisés. Préparer les élèves à devenir des citoyens réfléchis, c'est aussi accepter chaque fois qu'ils remettent en question un système. Y compris le nôtre. Dans différents clubs d’élèves où ils abordent différentes formes d'oppression, les élèves mènent des échanges, écoutent les autres et partagent des exemples de la façon dont toute notre communauté peut mieux faire. Avec l'aide des élèves, la Fondation a réalisé que l'intention et l'impact ne pourront s'aligner qu'avec les bons outils.

Avec la résilience qui les caractérise, surtout au milieu d'une pandémie, des élèves des trois campus ont fièrement déployé une boîte à outils sur l’inclusion, une déclaration anti-discrimination et se sont engagés dans la contre-narration avec des films et des travaux écrits; toutes leurs méthodes servant de mécanismes pour contester les dangers des histoires individuelles qui affectent des membres de notre communauté, et au-delà.

Ces différents mécanismes montrent l'importance du travail de justice sociale mené par les élèves dans l'éducation. La résilience et l'innovation des élèves, malgré et pendant une pandémie, ne manqueront pas d'inspirer les autres à trouver des solutions et à progresser en tant que communauté.

  • Les élèves James Burgat, Meghna Anand et leurs pairs ont créé la boîte à outils sur l’inclusion. Elle a été exposée lors de la conférence Harvard Alumni of Color en mars 2021.
  • L'élève Mert Ayik et son groupe dédié à l’anti-discrimination ont créé une déclaration anti-discrimination pour leur campus.
  • L'élève Alastair Mackay assiste avec la communication sur l'approche de partage d'expériences vécues, et pourquoi elle est importante dans le travail autour de l’I-DEA.
  • En collaboration avec l’élève Kate Grossenbacher, Alastair Mackay et d'autres membres d'un groupe de travail ont décrit et discuté du racisme au quotidien dans les écoles internationales pour le Youth Forum Switzerland 2021
  • L'élève Emma Pontoriero a publié son livre sur l'égalité des sexes et aide la Fondation à parler d’intersectionnalité, tout en mettant l'accent sur la possibilité pour d’autres élèves de créer des livres et des manuels pour mettre à disposition des autres.

Retour en haut

Définitions et ressources concernant l'I-DEA

Cliquez ici pour ouvrir le document