Monday 19 Jun 2017

La Journée mondiale des réfugiés: un appel entendu par la communauté Ecolint

A travers le monde, 65,3 millions de personnes ont été déplacées de force de leur domicile. Parmi elles, 21,3 millions sont des réfugiés, dont la moitié a moins de 18 ans. Existant pour éduquer pour un monde meilleur et inébranlable dans son engagement envers les valeurs de l’inclusivité, du respect et de la compréhension interculturelle, l’Ecolint est déterminée à aider et, en 2016, a rejoint la coalition #Aveclesréfugiés du HCR. Ainsi, sa communauté d’élèves, d’enseignants, de parents et d’anciens élèves se consacre à atténuer le sort des réfugiés.

Prêter main forte pour aider les réfugiés

Au cours de cette année scolaire, la communauté Ecolint a été plus occupée que jamais. En mars, des élèves de l’école secondaire du Campus des Nations et des jeunes requérants d’asile hébergés dans un centre voisin ont joué ensemble à un match de football – un excellent exemple du sport comme langue universelle qui transcende les différences linguistiques et culturelles. S’appuyant sur cette expérience, l’Ecolint a été représentée par son Directeur du marketing Michael Kewley, au Forum de haut niveau sur « La capacité transformatrice du sport : les champions #Avecleréfugiés » organisé par le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi et la Fondation du FC Barcelone. A l’issu de cette conférence qui a exploré le rôle joué par les sports dans l’intégration des réfugiés, la campagne mondiale #SignAndPass a été lancée, invitant le monde entier à faire preuve de solidarité avec les réfugiés. 

Certains élèves de l’Ecolint choisissent également d’aider régulièrement, en faisant du bénévolat auprès de la Croix-Rouge genevoise afin de fournir de l’aide aux devoirs aux enfants migrants et aux mineurs non-accompagnés. Le bénévolat a été l’une des expériences les plus enrichissantes qui a permis aux élèves et aux jeunes requérants d’asile de tisser des liens d’amitié durables. 

Conscients des nombreuses pénuries auxquelles font face les réfugiés et les organisations d’aide dans les divers pays d’accueil, un certain nombre de récoltes de fonds et de collectes ont été mises en place tout au long de l’année par la communauté Ecolint. Dans les trois campus, une collecte de smartphones d’occasion a été organisée pour aider les enfants migrants à rester en contact avec leurs proches, au fur et à mesure de leur transfert dans différents centres pour requérants d’asile à travers la France. A la Grande Boissière, une collecte de chaussures et de matériel sportif a été organisée par l’APP pour des réfugiés soutenus par l’Institute Team for the World Environmental Alliance en Grèce. Les élèves de 6e à La Grande Boissière ont également été motivés à aider suite à la visite du dessinateur Hani Abbas, lui-même ancien réfugié. Imprimant leurs dessins politiques sur des t-shirts, ils les ont ensuite mis en vente pour recueillir des fonds en soutien à l'Atlantic Pacific International Rescue Boat Project, qui fournit des bateaux et stations de sauvetage, ainsi qu’un équipage de bénévoles hautement qualifié pour porter secours aux milliers de migrants qui tentent de traverser les eaux dangereuses de la Méditerranée. 

La musique pour l’humanité

La communauté artistique de l’Ecolint est aussi entrée en action. Le professeur à La Châtaigneraie et musicien professionnel John Aram a rassemblé une équipe de musiciens de renom pour enregistrer une reprise de « Tomorrow (A Better You, A Better Me) » de Quincy Jones, qui a personnellement salué l’initiative. Ainsi, il a mobilisé quelque 90 élèves à travers les trois campus de l’Ecolint, âgés de 9 à 11 ans, pour accompagner le chanteur britannique Jacob Collier et le rappeur suisse-américain Rootwords. En vente sur diverses plates-formes musicales en ligne, l’ensemble des recettes sera versé au HCR pour soutenir ses efforts d’aide.  

L’Ecolint est également fière d’avoir une communauté d’anciens élèves qui se dévoue tout autant à rendre le monde meilleur. En février, le groupe The Flocking Murmuration a sorti son single « Brave », en soutien à The Worldwide Tribe, une organisation qui raconte les histoires personnelles des migrants afin de mettre en évidence la perspective humaine de la crise migratoire, tout en investissant dans des projets pour répondre aux besoins de base des personnes dans le besoin. Ce partenariat a été facilité grâce aux enseignants de La Grande Boissière Marcus James et James Smith.  

#Aveclesréfugiés

Avec un peu moins de 34,000 personnes forcées de fuir leurs foyers chaque jour en raison de conflits et de persécutions, la crise migratoire est loin d’être résolue. A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, l’Ecolint réitère son soutien à la coalition #Aveclesréfugiés et encourage vivement tout un chacun de signer cette pétition. Ce n’est qu’en œuvrant ensemble que nous pourrons nous assurer que chaque enfant migrant reçoit une éducation, que chaque famille de réfugiés ait un lieu sûr pour vivre, et que tous les réfugiés puissent travailler ou acquérir de nouvelles compétences afin de subvenir aux besoins de leurs communautés. 

En signant les pétitions #Aveclesréfugiés et #SignAndPass, vous rejoindrez un mouvement global qui demande aux dirigeants du monde de partager la responsabilité pour la crise migratoire et d’en faire davantage pour les familles forcées de fuir. 

Cliquez pour en savoir plus sur les campagnes #SignAndPass et #Aveclesréfugiés

Share this article