Tuesday 07 Mar 2017

Un jour dans la vie d'une scientifique du CERN

Le 31 janvier, neuf filles étudiant la physique au campus de La Châtaigneraie, ont visité le CERN et filé neuf femmes scientifiques le temps d’une journée. L’objectif principal de ce projet, organisé par Dr. Ian Collins, professeur de physique à La Châtaigneraie et ancien employé au CERN, était d’encourager les élèves à envisager la science et la technologie comme possibilité de carrière, en offrant à chacune un modèle avec qui elles pouvaient discuter de leurs aspirations, de leurs rêves et de leurs réticences à poursuivre une carrière scientifique. 

« C’était incroyable de passer du temps individuellement avec des femmes qui travaillent au CERN et qui ont une expérience dans le domaine. Elles nous ont donné des opinions intéressantes et des vues extérieures sur ce qu’elles pensent seraient les meilleurs choix de carrière pour nous ». Rebecca

Dans la matinée, Kate Kahle, du département de la communication, a présenté le CERN au groupe, montrant qu’il est possible pour les femmes d’avoir une carrière enrichissante et prospère au CERN. Kristof Schmieden leur a présenté l’expérience ATLAS et a répondu admirablement aux questions des jeunes scientifiques sur divers sujets tels que l’existence de la matière noire ou la manière dont les neutrinos voyagent plus vite que la vitesse de la lumière. 

Puis, la visite du Synchrocyclotron a mis en contexte les développements technologiques nécessaires à la création du LHC et des expériences qui y sont associées. Dans le laboratoire S’Cool, les étudiantes ont construit leur propre chambre à brouillard, identifiant avec enthousiasme les particules qui avaient créé les traces qu’elles ont observé. 

« J’ai beaucoup appris sur le comportement de différents types de particules lors de l’expérience de la chambre à brouillard ». Nina

Après le déjeuner, les élèves ont rencontré les scientifiques qu’elles allaient filer pour le reste de la journée.

« J’ai appris énormément sur le travail du CERN, l’étude de la physique, et les leçons de vie de la scientifique que j’ai filé ». Nina

La journée a été un énorme succès, tant pour les étudiantes que pour les scientifiques, qui ont énormément apprécié de dédier leur temps précieux à des jeunes scientifiques enthousiastes. Une situation gagnant-gagnant. Les élèves ont également appris l’importance d’avoir de la confiance en soi, qu’il n’est pas capital de savoir exactement ce que l’on veut faire dans la vie, et que ce que l’on choisit d’étudier ne définit pas ce que l’on fera à l’avenir – un diplôme en physique pouvant ouvrir des portes à de nombreuses carrières. 

« Je pense que c’était une expérience vraiment révélatrice et encourageante. J’avais du mal à envisager une éventuelle carrière en sciences, mais après avoir visité le CERN, cette ambition s’est concrétisée dans mes idées ». Nicci

Au nom des élèves, nous sommes reconnaissants envers Geneviève Guinot pour son soutien au projet, et surtout à toutes les scientifiques qui se sont portées volontaires durant cette journée. Nous remercions en particulier Tommaso Portaluri, avec l’appui du projet PACMAN, pour son excellente planification et organisation de cette journée réussie. 

« C’était très bien organisé et j’espère que cette visite sera organisée pour de nombreuses autres filles et, à l’avenir, aussi bien pour des garçons ». Nicci

Share this article