Friday 17 Jul 2020

Les élèves de 7e de la Châtaigneraie agissent pour la paix par l’art

Des visages recouvrent le mur d'une des classes d'art de La Châtaigneraie. Derrière eux se profile le nuage en forme de champignon d'une bombe atomique. Cette œuvre d'art saisissante a été réalisée par des élèves de septième dans le cadre du concours national 2019-2020 de la Fondation Eduki. L’oeuvre ne commémore pas les victimes, mais témoigne plutôt du pouvoir de la paix. Chacun des visages représente un artisan de la paix, collectivement ils forment "Le Bouclier".


Détail de l'œuvre "Le Bouclier" démontrant l'activiste pour la paix Malala Yousafzai

Les élèves ont été inspirés par la visite de Philip Jennings, président du Bureau international de la paix. Il a parlé aux élèves des attentats d'Hiroshima, qui constituent la toile de fond de leur travail. Mais c'est la remarque de Philip Jennings sur l'importance de l'action individuelle, aussi petite soit-elle, qui a le plus frappé les élèves. En réfléchissant ensemble, ils ont décidé de commémorer et de remercier les artisans de la paix dont ils ont découvert le travail.  


Dans la première étape, des élèves artistes ont du dessiner le contours du nuage atomique en étant guidés de loin par leur camarades qui pouvaient contempler l'œuvre dans sa globalité

"Les visages forment une force unifiée pour nous protéger de la bombe. L'image de la bombe représente la guerre et la destruction", ont écrit les élèves en expliquant leur travail artistique. "Nous espérons que l'œuvre sensibilise à l'importance de la paix et commémore les efforts de toutes les personnes qui œuvrent pour un monde plus pacifique". 

"Le Bouclier" a remporté le deuxième prix dans la catégorie "Arts visuels" du Secondaire I au concours Eduki 2019-2020. Conçue pour être exposée au Palais des Nations des Nations Unies dans le cadre de la cérémonie de remise des prix, déplacée en ligne en raison de la pandémie de Covid-19, l'œuvre d'art orne actuellement un mur entier du département d'art de La Châtaigneraie.


"Le Bouclier" fut un projet véritablement collaboratif, avec 141 élèves contribuant leurs compétences artistiques au processus de création

"Elle sert de bouclier mais aussi de miroir", explique Beatrice Hoesli, qui a pris sa retraite en juin 2020 après 33 années d’enseignement des arts plastiques à La Châtaigneraie, "un miroir pour montrer que si vous vous unissez en tant que peuple, en tant que monde, et que vous exprimez cette unité à travers un langage universel comme l'art, alors ce que vous créez ensemble est plus grand que tout ce qu'une bombe pourrait jamais détruire". Pour les 141 élèves de 7e année qui ont participé à ce projet, la paix est le message qu'ils ont choisi d'exprimer ensemble, une déclaration d'unité forte et émouvante et à portée de tous.
 
Découvrez le travail des élèves de 7e année ici, partagez-le et aidez-les à diffuser leur message de paix.


"Le Bouclier" tel qu'exposé aujourd'hui dans le département d'art de La Châtaigneraie

Share this article