Sunday 03 Jul 2016

Des élèves de l’Ecolint au secours de la station spatiale!

Planète Mars, 2032. Suite à une pluie de météorites, le générateur d’énergie de la station récemment construite sur la planète rouge a été gravement endommagé. Les occupants de la base sont en danger et il faut intervenir d’urgence en pilotant à distance une armada de 16 robots postés sur Mars.

Ce scénario-catastrophe simulé servait de problématique de base à une fantastique initiative pédagogique issue d’un partenariat entre le Swiss Space Center de l'EPFL, le Groupe de Robotique Miniaturisée, toujours à l’EPFL, et l’Ecole Internationale de Genève.

Thymio, le petit robot pédagogique

Le projet rassemblait 16 équipes d’élèves âgés de 11 à 15 ans. Chaque équipe a appris à programmer le déplacement du fameux robot éducatif Thymio, conçu par l’EPFL. Ce petit appareil sur roues permet une approche aisée de la programmation et de la robotique, et ce pour tous les âges.

Il faut sauver la station !

Mardi 14 juin dès 9h, le campus de La Châtaigneraie accueillit le grand défi : les équipes avaient pour mission de téléguider en moins de trois heures les 16 Thymio vers le générateur endommagé situé au coeur de la station spatiale, en réalité une maquette de quelques mètres parsemée d’obstacles. Les élèves suivaient l’évolution des robots via une webcam et communiquaient par l’intermédiaire d’une messagerie instantanée. Petite complication : la distance Terre-Mars induit inévitablement un décalage temporel entre les ordres donnés aux robots et l’exécution du mouvement !

Donner du sens pour stimuler les apprentissages

Les objectifs de cette initiative sont multiples :

  • familiariser les élèves à la robotique tout en décloisonnant les disciplines
  • améliorer leurs aptitudes à la coopération et à la communication,
  • montrer la prépondérance des relations humaines dans un environnement très technologique
  • favoriser l’appropriation par les élèves de leur propre apprentissage grâce à l’application concrète des notions intégrées
  • encourager les filles à s’engager dans le domaine scientifique.

Share this article