SLN 2018 - Résolutions

Les textes complets des résolutions sont disponibles en téléchargement au bas de la page.
 

Résumé des résolutions

Argentine -  Considérant la détérioration des droits de la femme dans la plupart des pays du monde y-compris dans le domaine de la santé. Notant en particulier que ces conditions détériorées forcent des femmes chaque années à  avoir recours à l'avortement qui est non seulement moralement et éthiquement coupable, mais qui cause également la mort de milliers d'êtres humains. Décide que des programmes éducatifs doivent être mis en place pour les femmes à risque et que des méthodes contraceptives réversibles et à action prolongée doivent leur être mises à disposition tandis que les préservatifs doivent être disponibles gratuitement.
 
France - Notant que 1,2 milliards de personnes sur Terre n'ont pas accès à l'électricité tandis que certains pays ont un surplus d'énergie net. Considérant qu'il existe déjà des réseaux régionaux qui permettent un meilleur partage de cet excédent et une maximisation de l'utilisation de l'énergie propre et à faible émission de carbone. Décide la création d'un réseau d'énergie mondiale (le Conseil de Nations Unies pour la Mondialisation de l'Énergie - UNCEG), dirigé par l'ONU avec une participation minoritaire de sociétés privées.
 
Inde - Reconnaissant que la structure présente du Conseil de sécurité est le produit de la Seconde Guerre mondiale et qu'il ne représente plus les faits et les besoins de notre monde. Notant qu'aucun réel progrès n'a été fait depuis que la question a été soulevée par l'Assemblée Générale en 1979. Décide d'ajouter au présent Conseil de sécurité 6 membres permanents avec un droit de veto basé sur des critères démographiques et régionaux et 6 pays en rotation, avec un veto limité pour une meilleure représentativité. Décide en outre qu'il ne peut y avoir de veto en cas de crimes contre l'humanité.
 
Namibie - Considérant les rapports récents qui confirment que le niveau de pollution de plastique et de micro-plastique dans les bassins d'eau ont atteint des niveaux alarmants. Reconnaissant que d'autres rapports confirment que le plastique ingéré entre autres par les poissons finissent dans les organismes humains après consommation. Gardant à l'esprit le besoin de mettre en oeuvre les Objectifs de Développement durable de l'ONU 6 et 14. Décide d'éliminer progressivement la production et l'utilisation de plastique pour les biens de consommation afin de parvenir à une interdiction totale d'ici 2040 et que l'utilisation de plastique devra être soumise à un impôt prélevé par l'ONU, dont les recettes seront utilisées pour financer la recherche sur le nettoyage et le remplacement de matériel.
 

Traduction. La version anglaise fait foi.

Ressources

Foundation

2018 Summary of Resolutions
PDF icon Download pdf (48.48 KB)
France Resolution
PDF icon Download pdf (125.82 KB)
Namibia Resolution
PDF icon Download pdf (221.38 KB)
Argentina Resolution
PDF icon Download pdf (115.11 KB)
India resolution
PDF icon Download pdf (290.07 KB)